Recrutement

Contact

Groupe hospitalier Henri Mondor- UPEC

 

Hôpital et structures

Le groupe hospitalier Albert Chenevier – Henri Mondor constitue un ensemble de plus de 1300 lits et de plus de 120 places de jour couvrant la majorité des disciplines médicales et chirurgicales de court séjour. Par sa taille, c’est le deuxième hôpital de l’Assistance Publique après la Pitié-Salpêtrière.

Pour la prise en charge des maladies du système nerveux il dispose :

-  d’un service de Neurologie aigue,

-  d’une unité de Neurologie cognitive

-  d’un service de Neurochirurgie

-  d’un service des soins de suite neurologiques

-  d’un service de réadaptation fonctionnelle

-  d’un service de Psychiatrie

-  d’un plateau technique comprenant les explorations neurophysiologiques, deux IRM (3T, 1.5T), de la TEP et de SPECT, une plate-forme d’analyse de la marche.

-  d'une Unité de Recherche Clinique

-  d'un Centre d’investigation Clinique (CIC)

Plusieurs « sur-spécialités » sont particulièrement représentées avec :

-  du Centre de Référence National pour la maladie de Huntington (Pr Bachoud-Lévi) qui suit plus de 600 malades

-  du Centre Expert Parkinson (Pr Remy) avec une cohorte de plus de 1000 malades

 

Recherche et Maladies neurodégénératives

La recherche clinique dans le domaine des maladies neurodégénératives a débuté sur le site en 1990, avec les projets de greffe dans la maladie de Parkinson. Depuis cette date, les biothérapies sont restées au cœur de la spécificité de la recherche neuroscientifique du CHU  Henri Mondor avec des études de niveau mondial de thérapie cellulaire dans la maladie de Parkinson et de Huntington, et la thérapie génique dans ces mêmes maladies. Ces projets très innovants bénéficient de la compétence de l’équipe de Neurochirurgie Fonctionnelle (Pr Palfi) et des collaborations établies depuis plus de 25 ans avec les équipes du CEA (Service Hospitalier Frédéric Joliot puis MIRCen). Dans le domaine des maladies neurodégénératives, nos équipes ont publié 60 articles sur les 5 dernières années.

Le centre est intégré dans le réseau national ns-park (Neuroscciences Parkinson, http://www.reseau-cic-parkinson.inserm.fr/) qui coordonne les projets de recherche thérapeutique multicentriques au niveau national et dont le correspondant pour le CHU Henri Mondor est le Pr Philippe Remy.

Plusieurs équipes de recherche INSERM, regroupées au sein de l’IMRB (http://www.imrb.u-pec.fr/) ont pour thématique les maladies neurologiques et psychiatriques.

> En savoir plus sur le groupe hospitalier Henri Mondor