Formation

Contact

La thérapie génique dans la maladie de Parkinson

Conférence de Ph. Hantraye Médiathèque de Fontenay Aux Roses

Philippe Hantraye est directeur de recherche au CNRS. Il est le directeur de MIRCen, centre de recherche en imagerie et sur les thérapies innovantes des maladies neurodégénératives.

La thérapie génique est une solution pour traiter les symptômes de nombre de maladies neurodégénératives sans traitement curatif à ce jour. Des années de recherches sur la maladie de Parkinson à MIRCen ont abouti au premier essai clinique de thérapie génique sur 15 patients. On a ainsi montré que le traitement aboutit à une reprogrammation des neurones pour fabriquer la molécule dont la concentration s’effondre au cours de la maladie engendrant les signes cliniques qu’on lui connait. Cette conférence fait le point sur les recherches dans le domaine des thérapies géniques pour les maladies neurodégénératives.

L’image IRM à gauche, indique les régions anatomiques dans lesquelles le vecteur a été injecté. Les images du centre et de droite superposant l’IRM (en gris) à l’image de tomographie par émission de positons – TEP – (en couleur) d’un patient mettent en évidence la reprogrammation des neurones pour produire de la dopamine par le vecteur viral. Sur ces images, plus l’échelle de couleur tend vers le vert et plus la dopamine produite par les neurones du striatum est élevée.