Formation

Contact

MIRCen acquiert un nouveau scanner IRM (11,7 Teslas) dédié à l’imagerie du rongeur

MIRCen, la plate-forme de recherche préclinique sur les maladies neurodégénératives située à Fontenay-aux-Roses, vient de se doter d'un nouveau scanner d'imagerie par résonance magnétique (IRM) dédié au rongeur.

 

 

 

Financé dans le cadre du Plan Investissement d’Avenir, il vient renforcer les équipements de l’infrastructure NeurATRIS. Ce scanner bénéficie d’un champ magnétique d’intensité 11.7 teslas, ce qui, combiné à une nouvelle génération de détecteurs, lui confère une sensibilité de mesure très supérieure à l’IRM à 7 teslas déjà existant à MIRCen. Une meilleure sensibilité permet, au choix, d’acquérir des images en un temps plus court, ou des images mieux résolues. Les images du cerveau de rongeur peuvent désormais atteindre une résolution de quelques dizaines de micromètres, ce qui va grandement améliorer la détection de lésions pendant la neurodégénérescence, ou de variations précoces des structures cérébrales. Au-delà de l'imagerie, la sensibilité accrue de ce nouveau scanner IRM permet d'envisager l'étude très fine, en spectroscopie par résonance magnétique in vivo, de la biochimie du cerveau, en détectant des métabolites associés à la neurotransmission ou au métabolisme énergétique.